Déclaration Concernant le Couvent des Carmélites à Auschwitz

Tutti i documenti (830)

Groupe de catholiques et de juifs européens

Svizzera       22/02/1987

Après avoir rappelé les termes de la déclaration du 22 juillet 1986, reconnaissant qu'Auschwitz demeurerait éternellement le lieu symbolique de la Shoah qui a procédé de la volonté nazie de détruire le peuple Luit, dans une entreprise unique, impensable et indicible.

Dans le souci commun de voir respecter la mémoire des morts dans les lieux où se sont perpétrés les crimes nazis et particulièrement l'extermination de l'immense majorité des communautés juives d'Europe; rappelant cette période dramatique qui commande aussi le recueillement et le respect profond devant les souffrances subies par la nation polonaise, à cette époque et à cet endroit; les soussignés sont convenus solennellement de ce qui suit:
1) La délégation catholique déclare que, prenant une plus vive conscience de ses responsabilités pour les générations à venir, elle s'est engagée dans un projet qui relèvera des Eglises européennes, de créer un centre d'informations et d'éducation, de rencontres et de prières.

2) Ce centre sera créé hors des territoires des camps d'Auschwitz-Birkenau. A cet effet des démarches ont déjà été entreprises auprès des Eglises catholiques européennes et auprès de toutes celles susceptibles d'adhérer à ce projet. Il s'agira:
de susciter des échanges entre les Eglises européennes sur la Shoah et aussi sur le martyre du peuple polonais et celui des autres peuples d'Europe, du fait du déchainement totalitaire, tout au long et au terme de la guerre de
1939-1945;
. de lutter contre la désinformation et la banalisation de la Shoah et contre le révisionnisme;
. d'accueillir les groupes de visiteurs des camps en complétant leur information;
de favoriser des colloques entre juifs et chrétiens.

3) L'établissement de ce Centre constitue la continuation et la conséquence des engagements pris à la réunion de Genève, le 22 juillet 1986; il implique que l'initiative de prière des Carmélites trouvera, dans ce contexte nouveau, sa place, sa confirmation et son sens véritable, et qu'il soit ainsi tenu compte des sentiments légitimement exprimés par la délégation juive.

Il n'y aura donc pas de lieu de culte catholique permanent sur les territoires des camps d'Auschwitz et de Birkenau.

Chacun pourra s'y recueillir selon son coeur, sa religion et sa foi.


Groupe officiel de catholiques et de juifs européens, réunissant de hautes personnalités tels les cardinaux Macharski (de Cracovie), Lustiger (de Paris), Decourtray (de Lyon), Danneels (de Bruxelles), le grand rabbin Sirat (de France), Mme Tullia Zevi (d'Italie) et d'autres.
(Revue SIDIC Vol XX n.1 - 1987)

2401 visualizzazioni.
Inserito 01/01/1970